langues

Bienvenue, please Sign in

Les jeunes chefs français s’engagent pour la préservation des ressources de la mer

  • Categorie : National

Des élèves d’écoles hôtelières ont participé aujourd’hui aux épreuves du concours culinaire national Olivier Roellinger – Pour la préservation des ressources de la mer. Co-fondé par Ferrandi et SeaWeb, la deuxième édition de ce concours est organisée en partenariat avec le lycée hôtelier de Dinard et l’association Relais et Châteaux et est soutenue par Prorestel, MSC, OSO, VLIZ, le CIPA et l’association Pêcheurs de Bretagne. Cette initiative vise à concilier gastronomie et sensibilisation de la jeune génération de chefs cuisiniers à la préservation des ressources de la mer et de l’environnement.

Des recettes durables et un message qui marque les esprits pour longtemps Venus de toute la France, neuf candidats ont présenté deux recettes de leur composition devant un jury de professionnels présidé par Olivier Roellinger, chef étoilé des Maisons de Bricourt à Cancale et vice-président de l’association Relais & Châteaux. Ils ont ensuite expliqué aux membres du jury le choix des espèces qu’ils ont travaillées pour ce concours et sur quels critères de durabilité ils se sont approvisionnés. Ce challenge leur a demandé créativité et compétences techniques en cuisine mais également une réflexion importante quant au choix de produits de la mer. Face au succès de la journée, l’objectif est atteint pour Olivier Roellinger, parrain du concours et président de son jury : “Pour ces futurs chefs, passer une commande de poisson n’est plus seulement une question de prix ou de fraîcheur mais aussi une réflexion sur la préservation de certaines espèces menacées et la mise en valeur d’autres espèces dont les stocks sont en bon état et qui méritent d’être mieux connues”.

D’autant plus que le message porté par le concours s’inscrit dans les esprits et dans les pratiques des participants au concours de façon… durable ! “Les lauréats de la première édition du concours sont devenus de véritables ambassadeurs de la cause auprès de leur établissement, leurs collègues ou leurs clients. Ils nous écrivent pour rester informés sur l’état des ressources halieutiques et diffusent ces informations autour d’eux. Nous sommes ravis de voir que cette initiative contribue à sensibiliser la jeune génération de cuisiniers, qui sont des prescripteurs clés”, rapporte Elisabeth Vallet, Directrice Europe de SeaWeb.